Étiquette : Décentralisation

La Fédéralitude un atout pour les femmes.

federalitude-un-atout-pour-les-femmes

Par Gregory Tankes

De tous temps les femmes ont occupé un rôle central et majeur dans la naissance et la croissance des sociétés féodales, traditionnelles et  même modernes, mais sans jamais être reconnues, non seulement pour ce qu’elles sont , mais surtout pour le rôle important et déterminant qu’elles ont joué et qu’elles jouent encore. Lire la suite

Publicités

Fédéralitude, la Gouvernance Bienveillante.

Edgard Pisani - citation nomminative

 

Par Gregory Tankes

 

Le monde va mal.
La gouvernance va à la dérive.
Les peuples souffrent.
Face à ce désolant spectacle chacun de nous peut agir à son niveau. C’est une question de niveau conscience et d’engagement. Lire la suite

La Fédéralitude et les droits de l’Homme

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Par Gregory Tankes

 

La Fédéralitude a pour vocation de préserver la diversité et protéger les minorités dans les pays multiculturels, mais surtout de permettre à chacun d’interagir directement avec ses représentants dans la société qui est la sienne Lire la suite

De la centralisation du « président gouverneur » à la souveraineté du peuple

du-president-au-peuple

Par Gregory Tankes.

Dans le système actuel « le président est le garant de tout, promet tout et se croit capable de tout faire. Ce qui je vous le concède prête à sourire car on pourrait le comparer à un surhomme, à un super héros, à un Dieu, il devient alors l’alfa et l’oméga le commencement et la fin… Rien de ce qui doit être fait ne peut l’être sans lui et rien de ce qui se fera, ne le sera sans lui. » Il est temps de faire autrement…

Lire la suite

L’Avenir en confiance du Gabon décrypté [sans complaisance]

Gabon Avenir en Confiance decrypte par Federalitude 2015mars23

Par le Groupe « Fédéralitude pour le Gabon »

« Aujourd’hui, nous avons un Gabon livré aux querelles de famille, aux rivalités entre membres d’un même parti dominant, aux inégalités sociales, aux crimes de toutes sortes, etc. Pendant ce temps, le peuple aux aboies rumine silencieusement sa misère et sa colère… »

Lors de la campagne pour les élections présidentielles gabonaises de 2009, l’axe n°2 du projet de société « L’avenir en confiance » de l’actuel président de la République gabonaise S.E. Ali Bongo Ondimba avait pour titre « Faire de la décentralisation une réalité » [1].

Le but de cet article est de montrer que nos dirigeants sont bien conscients de la manière dont notre pays le Gabon doit être gouverné… Mais, entre l’intention et la réalité, on constate autre chose. Après avoir rappelé et expliqué le contenu de l’axe n°2 du programme du candidat Ali Bongo en 2009, nous vous révélerons pourquoi le Gabon est dans l’échec.  Lire la suite